Périgueux-coeur historique , superbe T4 avec terrasses .

162000
Usage Vente
Localisation
Pièce(s)1 salle de bain, 2 chambres
Surface 92 m2

Situé à l’étage noble de l’un des plus beaux hôtels particuliers du 16ième siècle du centre historique de Périgueux , ce T4 chargé d’histoire a été restauré dans le respect de ses éléments patrimoniaux ,

Une belle entrée-bureau avec plafond en ogives , un salon séjour de caractère aux magnifiques prestations (cheminée , moulures , parquets massifs…) donnat sur un extérieur de 23m2 , 2 belles chambres avec leurs balcons privatifs , une cuisine indépendante en accès sur la terrasse , une salle d’eau et un toilette indépendant composent cet agréable appartement qui constitue un investissement patrimonial de qualité .

Sa situation au coeur du centre historique de Périgueux le situe en accès direct et piéton à toutes les commodités culturelles et commerciales de la ville.

Une cave complète ce bien .

Le prix de 162.000€ comprend les honoraires de négociation pour 12.000€ TTC qui sont à la charge de l’acquéreur.

Actualités

2018 ,une année exceptionnelle pour investir en déficit foncier .

20 juin 2018

Dans le cadre de la mise en place du prélèvement à la souris , les travaux payés en 2018 vont bénéficier d’une effet exceptionnel de 150%. Cette mesure transitoire qui est une incitation économique forte pour les investisseurs ou détenteurs de patrimoine immobilier nécessitant des travaux d’amélioration , vise à maintenir en 2018 l’activité des métiers

Lire l’article entier

Conséquences de la mise en place du prélèvement à la source sur le régime du déficit foncier pour 2018

18 décembre 2017

LE REGIME DES DEFICITS FONCIERS Le régime des déficits fonciers permet l’imputation des dépenses de travaux ayant la nature de dépenses d’entretien, réparation et amélioration sur les revenus fonciers du propriétaire. Lorsque, au titre d’une année, l’ensemble des dépenses éligibles excède le montant des revenus fonciers positifs, l’excédent constitue un déficit foncier imputable sur le

Lire l’article entier